Défi Cecobois et génie étudiant Cecobois

Le Défi Cecobois est un concours étudiant mettant au défi des étudiants du 1er, 2e et 3e cycles en génie civil, en génie du bois, en génie du bâtiment et en architecture. Pour l’édition 2022-2023, les équipes participantes devaient proposer un nouveau pavillon du Pôle forestier de la station Duchesnay qui remplacerait le pavillon Horizon actuel. Coup d’œil sur les maquettes des étudiants.

Ce pavillon servira d’accueil et de lieu d’information pour les différentes activités offertes en été comme en hiver. Pour ce programme, les équipes devaient intervenir selon divers paramètres. Le bâtiment d’une superficie totale de 610 m2 doit comporter une zone d’accueil, des salles de fartage et de préparations des activités, des salles de location d’équipements, une salle à manger multifonctionnelle et une aire de restauration, un espace pour une petite boutique et dépanneur ainsi que des bureaux en plus d’un espace pour l’école de ski.

La Sépaq souhaite mettre à niveau le secteur du Pôle forestier. Ce secteur convoité pour les activités sportives toutes saisons est desservi actuellement par le pavillon Horizon. Vu l’état actuel du bâtiment, une possible démolition est à considérer. La volonté de la Sépaq est d’offrir un point de départ pour les différentes pistes ainsi que de mettre en valeur le matériau bois, matériau qui fait partie intégrante de l’identité du lieu depuis sa naissance avec le développement de l’industrie forestière en 1935.

Fondée en 1935, la station Duchesnay était d’abord une école forestière pour l'enseignement de la sylviculture, de la botanique, etc. La mission de l’école forestière évoluera passant de l’enseignement à l’expérimentation. Encore aujourd’hui, une portion de la forêt reste réservée à la recherche et est qualifiée de « forêt ancienne » grâce à son écosystème unique et varié. La station est acquise par la Sépaq en 1999 et se transformera en un centre de villégiature quatre saisons. Le terrain, à 30 km de la ville de Québec, est idéal pour pratiquer la randonnée et le ski de fond, offrant de nombreuses pistes en forêt et en bordure du lac Saint-Joseph. La station Duchesnay est également bien connue pour son bistro ainsi que l’auberge.

Les maquettes (échelle 1:25) ont été évaluées sur leur concept, leur exécution et leur stabilité par un jury composé d’architectes et d’ingénieurs experts en bois (Simon Thibault Bellavance, ing., conseiller technique, Cecobois ; Nicolas Dionne, ing., chargé de projets – ingénierie Nordic ; Daniel Smith, arch. PA LEED BD+C, Smith Vigeant architectes ; Fernando Junior Leblanc-Carrera, Ponton Guillot ; Annie Lalancette, arch., chargée de projets, Sépaq).

Les critères de conception en trois volets

1- La structure en bois doit démontrer une architecture représentant l’esprit du site et une grande stabilité. Les critères à respecter :

  • L’organisation des espaces et des accès doit respecter les contraintes d’aménagement du site (piste, stationnement, etc.), tel qu’elles sont actuellement implantées.
  • La conception doit s’inspirer de l’esprit du lieu et viser les liens visuels d’intérêts entre l’intérieur et l’extérieur.
  • La structure doit être rationnelle, optimisée et proposer des solutions réfléchies faisant honneur au matériau bois. 

2- La structure devra faire preuve d’un design novateur et optimisée structurellement. Le design doit être adapté au matériau bois, autant au niveau du concept architectural et du transfert des charges, qu’au niveau de la durabilité de la structure. Les techniques d’assemblage devront également faire preuve d’efficacité et être réalistes pour une structure à l’échelle réelle.

3- Finalement, il est fortement encouragé de concevoir dans une optique d’écoconception, notamment l’utilisation de l’une des quatre stratégies de conception suivante :

  • Utilisation en majeure partie des matériaux recyclés.
  • Conception du bâtiment de façon à ce qu’il puisse être déconstruit en fin de vie.
  • La méthode de construction ne nécessite aucun équipement neuf.
  • Les matériaux utilisés pourront être recyclés, remis à neuf ou revendus en fin de vie du bâtiment.

 Les lauréats

 

1er prix, équipe mauve : Laury-Ann Therrien (Université de Montréal), Anthony Shea (École Polytechnique de Montréal), Félix Gauvin (Université de Sherbrooke), Baptiste Escoffier (Université du Québec à Chicoutimi), Igor Jocelyn Blé (École Polytechnique de Montréal).
2e prix, équipe bleue : Alexandra-Ioana Vasile (Université de Montréal), Jose Eduardo Gomez Osorio (École de technologie supérieure), Henri Courbon (Université du Québec à Chicoutimi), Charles-Alexandre Côté (Université Laval), Philippe Godin (École Polytechnique de Montréal), Nicolas Dionne.
3e prix, équipe bourgogne : Laurent Savard (Université Laval), Marianne Lipp (École de technologie supérieure), Alex Ke (Université de Sherbrooke), Élisabeth Gagnon-Brûlé (Université du Québec à Chicoutimi), Alexina Godbout (Université Laval).
Mention spéciale, équipe rouge : Jennifer Paquette (Université de Montréal), Mireille Jean (Université Laval), Justin Lavoie (Université de Sherbrooke), Mark Mourad (École Polytechnique de Montréal), Maxime Gaudreault (Université de Montréal).

 


Articles récents

Aluminium et produits de finition – Quand la créativité rencontre la matérialité

Aluminium et produits de finition – Quand la créativité rencontre la matérialité

Dempsey Montigny cherchait une solution afin de poursuivre au mur les motifs de ses planchers en époxy. Il a mis au point une technique innovante de fabrication de panneaux décoratifs en aluminium.


Lire la suite
Résidu d’aluminium cherche recycleurs

Résidu d’aluminium cherche recycleurs

L’aluminium se recycle à l’infini, dit-on. C’est un avantage environnemental certain sachant que l’électrolyse et la première fusion sont particulièrement délétères pour l’environnement.


Lire la suite
Passerelles en aluminium – Pourquoi pas plus de réalisations au Québec ?

Passerelles en aluminium – Pourquoi pas plus de réalisations au Québec ?

Pourquoi pas plus de passerelles en aluminium au Québec ? Le manque de projets de démonstration et la règle du plus bas soumissionnaire.


Lire la suite

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte