Développement durable – Des matériaux différemment

ELEMENTS met en confrontation les quatre éléments que sont l’eau, l’air, la terre et le feu avec quatre matériaux innovants qui présentent une approche non conventionnelle des problématiques de développement durable.

ELEMENTS, une exposition et un cycle d’ateliers, initiative des entreprises françaises Spazio Lab et magazine D’A, doit se tenir les 28 et 29 avril au Carreau du Temple à Paris. Toutefois, la lutte à la pandémie risque de chambouler le calendrier des événements à venir. Dans l’attente, FORMES vous propose un regard sur quatre matériaux innovants vus sous le spectre des ressources, de l’énergie et de l’environnement.

Écailles de poisson (Eau)

Après six ans au service R&D de Decathlon, Jules Colin, ingénieur-plasturgiste de formation, s’associe au projet de la start-up SCALE dont l’objectif est d’apporter des solutions respectueuses des sources d’eau à la production de matériaux. Il présente SCALITE®, premier matériau entièrement réalisé à partir d’écailles de poisson issues des déchets de la filière pêche.

Bois gonflable (Air)

Steven Leprizé, ébéniste d’art formé à l’école Boulle et fondateur d’ARCA, présente Airwood, un matériau qui a demandé dix ans de mise au point et qui permet la production de panneaux de bois gonflables. Les motifs et le rythme des mouvements offrent de grandes possibilités esthétiques, à disposition des créateurs, architectes, designers ou décorateurs.

La pierre, matière technologique (Terre)

Formé à la prestigieuse École des Compagnons du Devoir, Nicolas Dubois, cofondateur des Ateliers Romeo, entreprise italienne, présente une technologie composite qui associe la pierre à la fibre au moyen d’un béton biosourcé spécifiquement développé. Une innovation qui offre de nouvelles perspectives en architecture et qui projette un matériau traditionnel dans le XXIe siècle.

Dragontrail – Verre ultrafin (Feu)

 

Marco Zaccaria, ingénieur chercheur et membre du comité éditorial du journal Glass Structures & Engineering, présente les derniers développements de Dragontrail, le verre ultrafin du géant japonais AGC. Connue plus spécifiquement pour ses applications dans le domaine des équipements électroniques (protection des écrans des mobiles, tablettes, etc.), cette technologie pourrait bien transformer notre conception du verre en architecture, de sa mise en œuvre à notre rapport à la lumière naturelle dans le bâti.


Articles récents

Prix mondial des architectures contemporaines en matériaux bio et géosourcés

Prix mondial des architectures contemporaines en matériaux bio et géosourcés

Après TERRA Award, FIBRA Award et TERRAFIBRA, les Grands Ateliers et amàco lancent le materia award 2025, prix mondial des architectures contemporaines en matériaux bio et géosourcés.


Lire la suite
La préfabrication – Hier et aujourd’hui

La préfabrication – Hier et aujourd’hui

Regards croisés sur la préfabrication avec Yvan Delemontey, docteur en architecture, Université Paris 8, Université de Genève, et Ryan Smith, directeur de l'école d’architecture, Univ. de l'Arizona.


Lire la suite
Défi Cecobois 2024 : une édition à la hauteur !

Défi Cecobois 2024 : une édition à la hauteur !

La 13e édition du Défi Cecobois proposait un thème lié à la densification. Ce concours met au défi des étudiants en architecture, en génie civil, en génie du bois et en génie du bâtiment.


Lire la suite

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte