HABITER L'ENTRE-DEUX

Du 11 au 18 mars, la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal présente une exposition sur la thématique de l’entre-deux, fruit d’une collaboration entre l’architecte et juriste Naïri Arzoumanian, la photographe et anthropologue Daphné Bengoa et les étudiants du baccalauréat en design d'intérieur.

Depuis au moins les deux dernières décennies, un changement majeur s’opère dans la définition de l’espace humain, notamment dû au renouveau de la phénoménologie qui montre qu’il est irréductible à un contenant neutre (topos), mais relève plutôt d’une relation (chôra) : un lien avec des choses, une rencontre de l’Autre ou bien une ouverture au monde.

La Faculté de l’aménagement propose une réflexion autour de cette vision renouvelée de l’espace à travers une série d’événements sur le thème de « L’ENTRE-DEUX », ces espaces intermédiaires où se jouent la possibilité de créer des contacts, des échanges, des rapprochements et des convergences avec les êtres, les choses et les lieux.

Dans le cadre d’une trilogie, l’architecte et juriste Naïri Arzoumanian, avec la photographe Daphné Bengoa, présentent les résultats de leur recherche sur la portée régulatrice de l’entre-deux et leur impact sur la qualité de l’habitat au quotidien, à partir de l’analyse de trois ensembles d’habitation en Suisse. C’est aussi l’occasion de penser la place de ce type d’espace dans le processus de production de l’habitat, de la conception à l’exploitation, au regard des différents acteurs et phases de cette production.

Dans l’ordre : CASA DIOPPA, maison bifamiliale. Guidotti architetti, Montecarasso, Suisse, 2018 – ERLENMATT OST, logements, ateliers de vie et de travail assistés, commerce et services. Galli Rudolf architekten, Bâle, Suisse, 2017 – COOPÉRATIVE SOUBEYRAN, logement coopératif. ATBA architectes, Genève, Suisse, 2018.

 

L’exposition intitulée « Habiter l’entre-deux » est le fruit d’une collaboration originale entre les deux créatrices et les étudiants finissant.e.s du baccalauréat en design d’intérieur de la Faculté de l’aménagement. Cette exposition fait émerger les voix des différents acteurs de la production architecturale (maîtres de l’ouvrage, architectes et habitant.e.s), pour nous inviter à penser l’entre-deux comme élément décisif d’une architecture de relation.

 

 

À voir du 11 au 18 mars 2024, entrée libre, Faculté de l’aménagement – 2940, chemin de la Côte-Sainte-Catherine Montréal.

Consulter le site du projet L'entre-deux

À consulter : Une trilogie sur le thème de l’Entre-deux


Articles récents

Des œuvres pour mieux réfléchir à s’engager réellement

Des œuvres pour mieux réfléchir à s’engager réellement

Le collectif Superflex s’impose en ce moment dans le monde urbanistique du développement durable. Leurs fondateurs tentent de faire réagir les citoyens à travers leurs œuvres.


Lire la suite
La nécessité d’investir dans une empreinte identitaire

La nécessité d’investir dans une empreinte identitaire

La création d'une image de marque demande un travail laborieux, dont l’objectif est d’en déterminer les paramètres visuels, pour mieux adapter leur présence de façon stratégique aux divers médias.


Lire la suite
Le catalogue raisonné numérique de l’artiste Louise Robert

Le catalogue raisonné numérique de l’artiste Louise Robert

Lancé le 11 octobre dernier à la Galerie Simon Blais à Montréal, le catalogue raisonné numérique de Louise Robert est le premier consacré à une femme artiste au Québec et au Canada.


Lire la suite

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte