Le FIFA en ligne FIFA

Le Festival international du film sur l’art (Le FIFA) réagit face aux écueils causés par le COVID-19 et l’annulation de son événement en salles en diffusant la 38e édition du festival en ligne.

Depuis le 17 mars jusqu’au dimanche 29 mars, de nombreux films de la programmation seront accessibles en ligne. L’accès se fera par l’intermédiaire de Vimeo à la demande, à un coût de 30 dollars pour l’ensemble des films disponibles et pour toute la durée de la mise en ligne. 

« Nous vivons une crise sans précédent, a déclaré Philippe U. del Drago, directeur général du FIFA. Il faut absolument nous battre et réagir à cette situation. Nous ne pouvons pas juste jeter l’éponge et une année de travail à rechercher et sélectionner des films si riches et si inspirants. Nous tenions absolument à rendre disponible le contenu du festival au public ».

La liste des films disponibles sera tenue à jour sur le site internet du FIFA ainsi que sur la page Facebook de l’événement.

Lien Vimeo

Architecture, design et urbanisme

Année après année, les écrans du FIFA consacrent une belle place à des films de toutes les sphères du design. Coup d’œil à la programmation 2020 (vérifier sur le site du FIFA si ces films sont bien diffusés sur la plateforme numérique Vimeo).

360 Degrees

Deux jeunes hommes cherchent des matériaux pour leurs dessins dans une décharge. Confrontés à la précarité et au chômage, ils sont convaincus que le talent et la créativité s’expriment indépendamment de l’éducation reçue ou des ressources économiques. Une réalisation de Sura Al Qudah.

À ciel ouvert, portrait d’un pavillon à Venise

Depuis 1958, le pavillon du Canada à la Biennale de Venise a accueilli nombre d’œuvres et d’artistes canadiens tels que Jean Paul Riopelle, Geoffrey Farmer, David Altmedj, BGL, Isuma. Le bâtiment est lui-même une œuvre d’art, et le tournage réalisé lors de sa restauration en 2018 nous permet de comprendre la vision des architectes italiens qui l’avaient imaginé, et l’importance que représente ce pavillon pour les artistes canadiens. Portrait documentaire intimiste de Katerine Giguère du pavillon et de ses jardins réaménagés et reverdis.

Architecture of infinity

Fasciné dès l’enfance par les édifices sacrés, le réalisateur Christoph Schaub conduit le spectateur dans son univers méditatif, en s’interrogeant sur la manière de suggérer l’infini par le biais de l’architecture. Immersion contemplative dans le patrimoine religieux qui, par l’entremise de différents témoignages, nous porte à interroger notre rapport à l’au-delà et aux environnements bâtis. Sans pour autant dériver vers un discours religieux, ce film nous donne à contempler la vie spirituelle au cœur de l’art architectural, des beaux-arts et de la nature.

Charlotte Perriand, pionnière de l’art de vivre

Robert Doisneau

Femme libre et engagée, la designer et architecte Charlotte Perriand est une créatrice incontournable du 20e siècle. Élève et associée de Le Corbusier, maître incontestable de l’architecture contemporaine, Perriand est une véritable précurseure dans son domaine. Elle manie avec brio et singularité l’art d’habiter et de créer l’espace. Avec sa narration captivante et ses images d’archives exceptionnelles, ce documentaire de Stéphane Ghez nous fait entrer dans l’intimité d’une militante de la modernité et de la liberté.

Five Seasons : The garden of Piet Oudolf

Ce documentaire de Thomas Piper nous fait découvrir l’univers de Piet Oudolf, figure révolutionnaire dans le monde de l’aménagement paysager. Célèbre pour ses espaces publics comme le High Line de New York ou le Lurie Garden de Chicago, ce créateur a complètement redéfini l’idée du jardin, faisant des espaces qu’il aménage de véritables œuvres d’art. En explorant ses pratiques créatives et ses croquis époustouflants, ce film d’une esthétique rare révèle un artiste du vivant porté par la poésie de la nature et le respect de son environnement.

Ibos & Vitart architectes – Un art de la mesure

Lauréats du Grand Prix national de l’architecture, Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart sont deux architectes français de renom issus de la nouvelle génération. Réalisé à l’occasion de leur exposition à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris, ce film présenté en première nord-américaine offre une rétrospective de leurs réalisations à travers six de leurs bâtiments exemplaires. Réalisé par Alain Fleischer et accompagné d’une narration poétique, ce documentaire nous fait découvrir les enjeux, la rigueur et l’exigence qui entourent ces grands projets architecturaux.

Neutra – Survival Through Design

Ce documentaire propose une rétrospective couvrant les 125 ans de vie et de carrière de l’architecte Richard Neutra et de son fils, Dion Neutra. Considéré comme l’un des architectes les plus importants du mouvement moderne, Neutra père s’est vu décerner, de manière posthume, la médaille d’or de l’American Institute of Architects (AIA), la plus haute récompense remise par l’organisation. À travers les témoignages de son fils, Dion Neutra, aujourd’hui âgé de 94 ans, ce documentaire réalisé par PJ Letofsky nous offre un portrait intime et artistique d’une figure incontournable du monde de l’architecture.

The Disappearance of Robin Hood

Londres, 1972. Les valeurs d’après-guerre de l’aide sociale annoncent une ère de projets de logements utopiques. Parmi les plus audacieux, le domaine Robin Hood Gardens d’Alison et Peter Smithson. Dans ce documentaire et récit de fiction de Klearjos Eduardo Papanicolaou, des portraits intimes des résidents expriment l’histoire émotionnelle, humoristique et complexe du projet parmi les échos des experts. Cinquante ans plus tard, où est passé Robin des Bois ?

The New Bauhaus

Dans les années 1920, l’artiste László Moholy-Nagy enseigne à la célèbre école du Bauhaus, en Allemagne, s’y imposant comme un visionnaire. Présenté en première canadienne, ce documentaire retrace le parcours de Moholy-Nagy au sein de l’emblématique établissement, jusqu’à son départ pour les États-Unis, en 1937, où il fondera le mouvement du New Bauhaus. Riche en images d’archives et extraits d’entrevues, ce film réalisé par Alysa Nahmias nous plonge dans une période de grande effervescence dans l’univers de l’architecture et du design.

The Walking Man

Réalisé par Giulio Boato et Lorenzo Danesin à partir d’une prestation à Rome, The Walking Man présente de façon énigmatique les différents aspects d’une métropole, son architecture, sa culture, ses habitants, ses paysages, ses espoirs et ses contradictions, avec un seul fil conducteur : un homme solitaire qui se promène dans la ville. La caéra le suit à distance, s’arrête quand il s’arrête, regarde vers où se pose son regard et se déplace là où il souhaite emmener le spectateur. À travers ce voyage, la ville de Rome met en lumière des contrastes saisissants, entre le centre-ville et la périphérie, entre le béton et la nature, entre l’histoire ancienne et la mondialisation. Le rendu audiovisuel de ce voyage transpose la notion très théâtrale de « l’expérience » au cinéma.

Une tour sur la montagne, l'architecture d'Ernest Cormier et sa vie avec Clorinthe Perron

Créateur de l’emblématique édifice de l’Université de Montréal, bâtiment majestueux et rectiligne, l’architecte Ernest Cormier a conçu des bâtiments parmi les plus importants au Canada. Loup solitaire et créateur surdoué, Cormier maîtrisait l’art de créer des espaces intérieurs uniques, véritables bijoux d’architecture. Cette incursion de Paul Carvalho dans l’univers intime du grand architecte, donne à découvrir un homme sorti du cadre, faisant fi des conventions et ayant pour moteur le désir de créer.

What it takes to make a home

Que signifie le fait de vivre en ville sans avoir un lieu qu’on puisse appeler « maison » ? Quel est le rôle des architectes en matière d’itinérance et comment faire du milieu urbain un lieu d’accueil inclusif ? Présenté en première québécoise, ce documentaire de Daniel Schwartz donne la parole à deux architectes qui se sont penchés sur la question, Michael Maltzan et Alexander Hagner. Ces derniers cherchent à résoudre le problème de stigmatisation des sans-abris qui subsiste dans les grands centres.

Information


Articles récents

La Machine à queeriser

La Machine à queeriser

Maxime Partouche propose une réflexion sur la théorie queer en tant qu’outil de conception, qu’il a expérimenté lors de la réalisation d’un dispositif architectural au Musée de la civilisation.


Lire la suite
Le catalogue raisonné numérique de l’artiste Louise Robert

Le catalogue raisonné numérique de l’artiste Louise Robert

Lancé le 11 octobre dernier à la Galerie Simon Blais à Montréal, le catalogue raisonné numérique de Louise Robert est le premier consacré à une femme artiste au Québec et au Canada.


Lire la suite
Les archives des Augustines inscrites à l’UNESCO

Les archives des Augustines inscrites à l’UNESCO

Lors de la 216e session de son Conseil exécutif, l’UNESCO a approuvé la proposition d’inscription des archives des Augustines du Canada au Registre international de la Mémoire du monde.


Lire la suite
Magazine FORMES
6 numéros pour seulement 29,95 $

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte