ARCOP – Architecture nordique Édifice corporatif Kangiqsujuak, Nunavik – Source : ARCOP (Architecture 49)

L’architecture contemporaine s’ancre en de hautes latitudes, un cadre rude qui impose des conceptions particulières. ARCOP, l’une des plus importantes signatures architecturales au pays (maintenant Architecture 49) a particulièrement façonné le paysage bâti du Grand Nord.

Édifice législatif, Iqaluit, Territoire du Nanuvut

Place de rassemblement

L’édifice législatif du territoire du Nunavut est localisé à Iqaluit sur l’île de Baffin. L’édifice abrite deux fonctions sous un même toit ; une chambre législative et des espaces à bureaux séparés par un espace vide sur trois étages où l’on retrouve les entrées et le hall d’accueil de la salle législative. Le concept architectural émerge du rôle principal de l’édifice qui s’inspire du mot Inuktituk « Qaggip » qui veut dire : Place de rassemblement. Le paysage s’intègre aux espaces intérieurs grâce à une fenestration généreuse.

Matériaux et climats

Le choix du bois comme principal matériau de construction s’est imposé non seulement pour sa disponibilité, mais aussi pour sa facilité de manutention permettant ainsi d’encourager la main-d’œuvre locale. Dans un environnement nordique où le froid, la neige et le vent dominent, l’utilisation du bois à son état naturel contribue à créer une ambiance chaleureuse. La volumétrie extérieure a été modulée afin d’éviter l’amoncellement de la neige. L’enveloppe a été conçue en réduisant les projections au minimum. Ses composantes, soit les fenêtres, les panneaux de bois teintés d’un bleu profond et riche et les profilés en aluminium insérés aux joints entre les panneaux de bois, réfèrent à la forme monolithique et concèdent à l’édifice une identité distincte.

Symbolique

La forme de l’édifice fait référence à la tradition inuite. Les entrées, de chaque côté du vide entre les deux fonctions, sont structurées par de grandes membrures courbes évocatrices des patins, des motoneiges et des « komatiks » des traîneaux, véhicules de transport quotidien des habitants. La charpente composée de membrures en bois collées et lamellées en forme d’arc plein cintré évoque la forme d’un igloo et le squelette d’une baleine utilisé dans la construction des refuges d’été traditionnels. Finalement, la géométrie du plan de la chambre législative, un cercle, symbolise la structure décisionnelle des Inuits, c’est-à-dire le consensus. Dans cette culture, aucun parti politique, aucune opposition officielle n’existe. Tous les élus sont égaux et ont leur place au « Qaggip ».

Édifice à bureaux et centre de conférences, Salluit, Territoire du Nunavut

 

Cet édifice à bureaux d’une superficie de 12 000 p2 loge la Qaqqalik Landholding Corporation et fournit des bureaux administratifs à la société régionale de gestion foncière appartenant aux Inuits, ainsi que des espaces supplémentaires à louer pour les entreprises en démarrage et les organismes gouvernementaux. L’édifice comprend aussi une salle de conférence pouvant être configurée pour accommoder 50 à 150 personnes.         

Le concept a été fortement influencé par des considérations relatives aux vues, à l’orientation du soleil arctique et aux vents dominants intenses. Le bois a été sélectionné pour ses qualités esthétiques, sa facilité de manipulation et ses caractéristiques de performance thermique. La technologie de la charpente en bois lourd est utilisée. Le projet a été réalisé selon la méthode de construction accélérée.

Projet de logements, Iqaluit, Cap Dorset et Igloolik, Territoire du Nunavut

Ces logements destinés au personnel du gouvernement du Nunavut ont été conçus par l’équipe Arcop/Full Circle Architecture. Érigé par la Nunavut Construction Corporation, ce projet a servi de centre de formation pour la main-d’œuvre locale. La conception a reflété les exigences spécifiques du site. Par conséquent, bien qu’elles soient apparentées par le vocabulaire et les matériaux, les bâtiments sont tous différents dans leur conception.

Édifice corporatif, Kangiqsujuaq, Nunavik

 

Édifice à bureaux desservant le Nunaturlik Landholding Corporation de Kangiqsujuaq. Le programme était d’incorporer huit bureaux pour le client et six bureaux additionnels pour les fins locatives, une salle de conférence, une cuisinette, des zones d’archives et d'entreposages saisonniers, un espace d’accueil à double hauteur.

Bâtiments du gouvernement du Nunavut – Arviat et Kugluktuk, Iqaluit, Territoire du Nunavut

Ces immeubles de bureaux ont servi de prototypes pour des bureaux gouvernementaux similaires dans d’autres communautés du Nunavut où se trouvaient des services gouvernementaux décentralisés. Les bâtiments ont été conçus en bois et avec des détails relativement simples afin de pouvoir être construits principalement par la main-d’œuvre locale.

 


Articles récents

Être chez soi dans un logement adaptable

Être chez soi dans un logement adaptable

Pour qu’une personne en perte d’autonomie puisse continuer de se sentir chez elle, son hébergement, à domicile ou en résidence, doit être adaptable en fonction de l’évolution de besoins.


Lire la suite
Du bon usage du bois… et de la forêt

Du bon usage du bois… et de la forêt

Les projets d’architecture n’ont pas besoin d’être grands et tape-à-l’œil pour afficher esthétique et qualité. Présentation du gymnase en bois de l’école Centrale de Saint-Samuel-de-Horton.


Lire la suite
Approche collaborative et reconnaissance professionnelle

Approche collaborative et reconnaissance professionnelle

Marie-Christine Dubé, présidente de APDIQ, et Pierre Corriveau, président de l’OAQ, portent le message de la collaboration interprofessionnelle et de la reconnaissance professionnelle.


Lire la suite
Magazine FORMES
6 numéros pour seulement 29,95 $

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte