La Maison du Brie de Meaux – Un musée qui se déguste Source : Maison du Brie de Meaux

La Maison du Brie de Meaux, ouverte en 2016, est située au cœur de la vieille ville de Meaux, en région Seine-et-Marne, et raconte l’histoire de son célèbre fromage. Sa directrice Nathalie Jourdin décrit les défis de ce musée au cours d’une chaleureuse visite qui donne envie d’y revenir.

À l’ombre du géant

Avec ses 54 000 habitants, Meaux, à 50 kilomètres au nord-est de Paris, est la plus grande ville du département de Seine-et-Marne. « Profiter de la couronne périphérique parisienne et de la proximité avec la capitale est l’un de nos objectifs, déclare Nathalie Jourdin.

Nathalie Jourdin est directrice du musée de la Maison du Brie de Meaux. Le musée, qui a ouvert en 2016, raconte l’histoire de la fabrication du brie, tout en s’inscrivant dans une politique d’écoagriculture, de patrimoine et d’accessibilité. Source : Maison du Brie de Meaux

Évidemment, l’attractivité de Paris en fait une concurrente importante, mais les Parisiens contribuent grandement à faire connaître le brie de Meaux depuis la fin du XIX e siècle. » En effet, à cette époque, la Société des marchands de brie et la Chambre syndicale des affineurs de fromages de Paris et du département de Seine-et-Marne ont favorisé l’implantation du brie de Meaux dans les marchés parisiens. Une situation avantageuse qui a perduré et peut-être même participé à sa popularité outre-Atlantique.

Si le brie se transporte facilement en train de Meaux à Paris, « le trajet en sens inverse permet aux Parisiens de se rendre tout aussi simplement au musée, à huit minutes à pied de la gare de Meaux », précise Mme Jourdin.

Le parcours muséologique de la Maison du Brie de Meaux

La fabrication du fromage est l’essence même de l’existence du musée. Les prairies et les marais riches pour le lait des vaches y sont mis en scène dans un contexte historique fort bien visualisé. Puis, les étapes de la fabrication (du moulage à l’affinage) y sont méticuleusement expliquées par des panneaux d’interprétation et différentes scénographies dynamiques.

La Maison du Brie de Meaux se veut ludique et conviviale. On peut y déguster le brie après avoir suivi les étapes de sa traditionnelle fabrication. Le musée retrace également des activités se rapportant au célèbre fromage, telle la création depuis plus d’un siècle de boîtes pour le contenir. Source : Maison du Brie de Meaux

Dans le salon des connaisseurs, plusieurs boîtes et noms de marques de brie depuis la fin du XIXe siècle sont exposés. Une partie du parcours est dédiée à de drôles de légendes nées au pays briard, racontant par exemple que la reine Margot aurait préparé des tartines de brie de Meaux au roi Henri IV pour lui faire passer l’envie d’aller retrouver sa maîtresse, ou révélant que le fromage de la fable de La Fontaine, Le corbeau et le renard, n’est autre que du brie de Meaux. Enfin, un espace muséal consacré au territoire meldois met également en lumière ses traditions rurales, des métiers à paillons (petits tapis pour déposer le fromage) aux coiffes brodées, et évoque évidemment la célèbre moutarde de Meaux.

Espaces verts, bleus et patrimoine culinaire

La ville de Meaux se veut chef de file régional en écotourisme. Le musée s’inscrit dans cette politique du tourisme vert, se trouvant à proximité de pistes cyclables et d’une zone de baignade aménagée le long de la Marne, qui devient d’ailleurs un lieu de distribution de « lichettes » de brie de Meaux pendant le Festival de l’eau (activités nautiques proposées en juin en bord de Marne). Cette tradition culinaire a été instaurée par la Confrérie des compagnons du Brie de Meaux, association d’ambassadeurs du fromage fondée en 1991 qui a pour mission de mettre en valeur le brie, son histoire, et de conserver et faire renaître les us, coutumes et traditions qui rattachent le brie au folklore de la Brie française (ancienne région datant du Moyen Âge et couvrant plusieurs départements). Cela favorise, bien entendu, le tourisme et la gastronomie régionale.

La carte zone AOP (Appellation d’origine protégée) permet aux producteurs de brie situés dans des zones géographiques spécifiques d’utiliser un label se rapportant à un cahier des charges précis et témoignant de leur savoir-faire. Source : Maison du Brie de Meaux

Le musée organise des activités pour mettre le brie de Meaux au cœur des arts de la table, s’associant à des restaurateurs de la ville ou à divers événements. Il participe également au concours national du brie. Aujourd’hui orchestré par la Confrérie des compagnons du Brie de Meaux, cette compétition existe depuis 1879. À l’époque, elle permettait de promouvoir les bons produits en récompensant les innovations techniques et les fermes exemplaires. Tout fabricant ou affineur de brie peut y participer. Certaines années, les fromages doivent faire partie de la zone AOP (Appellation d’origine protégée), sceau de qualité des produits élaborés et transformés dans une zone géographique déterminée selon un savoir-faire reconnu et un cahier des charges particulier. Le brie de Meaux en fait partie.

Tous bienvenus au musée

Nathalie Jourdin insiste sur le caractère fédérateur de la Maison du Brie de Meaux. « Les visiteurs ne sont pas des clients, mais des invités. Ils font partie de la grande famille citoyenne de Meaux, en quelque sorte. »
Tout nouveau résident de Meaux se voit d’ailleurs offrir une invitation à visiter le musée. Enfin, la Maison du Brie de Meaux souhaite accorder une grande importance à l’accessibilité des personnes handicapées. Un carnet de visite en cours de préparation sera conçu de manière à être plus facilement accessible aux personnes ayant une déficience mentale. Le musée disposera également de plans en braille, de dessins explicatifs tactiles et d’objets à deviner et identifier au toucher.


Articles récents

Être chez soi dans un logement adaptable

Être chez soi dans un logement adaptable

Pour qu’une personne en perte d’autonomie puisse continuer de se sentir chez elle, son hébergement, à domicile ou en résidence, doit être adaptable en fonction de l’évolution de besoins.


Lire la suite
Première plateforme universitaire de documentation sur l’hébergement des aînés au Québec

Première plateforme universitaire de documentation sur l’hébergement des aînés au Québec

La Chaire Fayolle-Magil Construction de l’Université de Montréal, en collaboration avec FORMES, annonce le lancement de la 1ere plateforme universitaire de documentation sur l’hébergement des aînés.


Lire la suite
ARCOP – Architecture nordique

ARCOP – Architecture nordique

L’architecture contemporaine s’ancre en de hautes latitudes. ARCOP (Architecture 49), l’une des importantes signatures architecturales a particulièrement façonné le paysage bâti du Grand Nord.


Lire la suite
Magazine FORMES
6 numéros pour seulement 29,95 $

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte