Isolation en mousse giclée à cellules fermées et mur D-Max Huntsman Solutions Bâtiments

L'isolation en mousse giclée à cellules fermées et l'assemblage du mur D-Max. Ce que les architectes et les concepteurs doivent savoir. La solution de notre partenaire publicitaire Huntsman Solutions Bâtiments.

Isolation en mousse giclée à cellules fermées et mur D-Max

Gain de temps et économie d'un assemblage à haute performance

Par Maxime Duzyk

Maxime Duzyk est directeur – Science du bâtiment et ingénierie chez Huntsman Solutions Bâtiments. Après des études en architecture, il travaille dans l’industrie de la mousse giclée depuis plus de dix ans. Maxime est impliqué dans différents comités  d'enveloppe du bâtiment tel que DCC, SFC, SPFA, CCMC et le comité des normes ULC.

 

Avec l’arrivée de l’hiver canadien froid, les architectes et les designers ayant de grands projets de construction en cours cherchent très probablement des moyens d’adapter leurs méthodes de travail en fonction des conditions climatiques les plus difficiles, afin d’assurer le succès de leurs travaux et de réduire les retards dispendieux de la construction durant l’hiver. S’ajoutant à ce temps froid, les coûts de construction ont augmenté pour tous les types de bâtiments depuis la dernière année.

Lorsque l’on pense au processus de pose de l’isolation à l’extérieur du bâtiment, avec les échafaudages et les conditions météorologiques, il est plus difficile et plus dispendieux pendant les mois d’hiver qu’en été. Tout d’abord, lors de l’application de produits pour l’enveloppe du bâtiment par temps froid, bien qu’il y ait de nombreuses étapes à suivre pour assurer une application réussie du produit, le travail, en hiver, prend plus de temps. Les conditions climatiques sont un facteur important dont il faut tenir compte lors du choix des produits de construction. Ils seront exposés à la pluie, à la neige et au vent. Certains autres produits verront leur adhérence diminuée dans des conditions plus froides. Ce n’est pas le cas de la mousse giclée.

En hiver, les températures doivent être constamment surveillées. Les substrats doivent avoir une teneur en humidité inférieure à 19 %. Il se peut qu’il pleuve trop, qu’il y ait trop de vent ou qu’il y ait simplement trop de neige ou de glace sur les substrats. Comme les produits d’isolation et de scellement sont souvent sensibles à l’eau, le bâtiment complet doit être étanche avant de poser l’isolation, ce qui crée des retards dans les étapes de travaux. Le pare-air extérieur doit également être appliqué avant l’isolation intérieure ainsi que le pare-vapeur. L’essentiel à retenir est que l’installation de l’enveloppe du bâtiment en hiver coûtera plus cher (temps, main-d’œuvre et argent) que l’installation en été pour un projet de construction.

Exemple de rapidité d'exécution avec l'assemblage D-Max. La brique est déjà installée
sur les trois premiers étages, l'isolation complétée sur les quatre premiers étages
et la coulée du béton est encore en cour. Source : Huntsman Solutions Bâtiments.

 

Nouvelle méthode d’application de la mousse giclée, entièrement réalisée par l’intérieur.

Il existe sur le marché des produits d’isolation en mousse giclée à cellules fermées qui peuvent être utilisés jusqu’à une température de -10°C (14°F), mais même cela n’est pas suffisant pour résister à certains jours d’hiver extrêmement froids. Et si vous pouviez utiliser ce même type de produit de mousse giclée en conjonction avec une méthode d’application qui élimine le besoin de gicler de l’extérieur ? Et si vous pouviez tout faire depuis l’intérieur ?

Pour certains projets de construction récents au Québec, les architectes et les entrepreneurs généraux impliqués ont fait exactement cela. Des projets tels que le Saint-Philippe, mené par l’architecte Bilodeau Baril Lemming et l’entrepreneur général Dinamo, le bâtiment Nicolas mené par Beaudet Faille Normand et Dinamo, et le bâtiment K mené par Alpha Architecture et Dalcon. Tous ces projets ont adopté une nouvelle méthode d’application de la mousse giclée où tout se fait de l’intérieur. Il n’est pas nécessaire de travailler à l’extérieur en hiver pour appliquer la mousse giclée.

Assemblage typique démontrant la barre Z à l’extérieur des colombages,
permettant la couverture des ponts thermiques. Source : Huntsman Solutions Bâtiments.

 

La méthode du mur D-Max est une nouvelle façon de construire. La méthode d’application avec le mur D-Max se fait en combinaison avec un produit d’isolation en mousse giclée à cellules fermées où le mur est composé de colombages d’acier ordinaire, mais au lieu d’installer les panneaux d’ossature directement sur les colombages d’acier, on installe des barres Z horizontalement sur les colombages, puis les panneaux d’ossature sont installés par-dessus les barres Z. Cela crée un espace entre les colombages et les panneaux d’ossature, ce qui permet d’isoler entre les deux, réduisant ainsi le pont thermique. C’est comme si l’isolation se trouvait à l’extérieur de la structure, mais elle est en fait appliquée depuis l’intérieur du bâtiment.

Une isolation en mousse giclée à cellules fermées et cette nouvelle méthode d’application suppriment la nécessité pour l’applicateur de mousse giclée de travailler à l’extérieur, ce qui permet aux autres corps de métier de l’enveloppe du bâtiment de travailler plus rapidement sur l’extérieur du bâtiment et de terminer leur partie du projet de construction. Cela permet de gagner du temps sur le chantier, d’être plus économique et d’obtenir une enveloppe de bâtiment de meilleure qualité et plus durable.

La mousse giclée utilisée dans l’application intérieure remplace trois matériaux, dont l’isolation extérieure (laine de roche ou autres), l’isolation en fibre de verre dans la cavité et le polyéthylène. Sachant que la mousse giclée agit comme pare-air, pare-vapeur et isolant, elle peut remplacer tous ces matériaux. Elle n’est pas affectée par l’eau, de sorte qu’il peut pleuvoir ou neiger sur le produit sans qu’il soit nécessaire de le remplacer. Elle est également résistante aux moisissures.

Application du produit Airmétic Soya HFO dans un assemblage D-Max. Source : Huntsman Solutions Bâtiments

 

La méthode d’application avec le mur D-Max facilite grandement la construction en hiver. Il peut faire aussi froid que -10°C à l’extérieur et vous pouvez appliquer l’isolation en mousse giclée à cellules fermées dès que le premier étage est prêt à recevoir l’isolant. Comme le produit est résistant à l’eau, il n’est pas nécessaire que le bâtiment soit complètement étanche pour appliquer l’isolation en mousse giclée à cellules fermées. Cela permet d’économiser sur les coûts de chauffage pendant la construction, car le plancher isolé peut être chauffé immédiatement. Il n’est pas nécessaire d’avoir un chauffage sans isolation, ce qui crée souvent des problèmes de condensation ou de gel. Il n’y a pas à se demander quels produits doivent être installés en premier, il n’y a qu’un seul produit à installer. Enfin, un catalogue complet de détails techniques est disponible pour faciliter la conception et la construction de ces projets. L’ensemble est certifié par un ingénieur et testé en conformité aux exigences du code du bâtiment pour les immeubles de grande hauteur.

Avantages de l’assemblage du mur D-Max par rapport aux assemblages traditionnels

L’assemblage de mur D-Max suscite beaucoup d’intérêt dans les projets de construction, car il peut facilement répondre aux nouvelles exigences en matière d’isolation concernant la valeur U ou la valeur R effective, et ce avec un produit d’isolation en mousse giclée à cellules fermées à base de HFO. Il a également été classé pour une résistance de deux heures au feu entre les planchers par les fabricants de produits résistants au feu. Autres avantages :

  • Peut être posé indépendamment de la température ou du vent (jusqu’à -10°C).
  • Pas d’échafaudage ou de nacelle nécessaire. Moins de machines, donc moins de frais de location, de logistique et de risque d’accident.
  • L’isolation des bâtiments peut être réalisée au fur et à mesure de la construction des murs.
  • Moins de matériaux donc économie de temps et de coûts d’exécution.
  • Économie de frais de chauffage en hiver.
  • Évite la compartimentation extérieure (article 3.1.11.2. du CNB).
  • Assemblage testé CAN/ULC S101 pour les bâtiments de grande hauteur (>3 étages) (UL EW25).
  • La séquence des travaux est plus simple et plus facile à gérer pour le surintendant, car il y a moins de travailleurs pour exécuter chaque étape.
  • Évite les problèmes reliés au vent.
  • Évite d’avoir à installer une fourrure intérieure par rapport à une cavité isolée en fibre de verre où l’électricité ne peut pas passer par la cavité des colombages.
  • Performance acoustique testée en chantier et supérieure aux assemblages traditionnels.

Chaque projet de construction doit prendre en compte la performance thermique, le contrôle des fuites d’air et la gestion de l’humidité afin d’offrir un espace de vie sain, économique et durable. L’application mur D-Max avec l’isolation en mousse giclée à cellules fermées offre ces avantages à ceux qui vivent et travaillent dans ces espaces intérieurs. Et pour ceux qui travaillent sur le chantier, elle offre bien plus encore lorsqu’elle est appliquée avec succès par un installateur qualifié et certifié d’isolation en mousse giclée à cellules fermées. Elle permet de gagner du temps et de la main-d’œuvre et de réaliser des économies.


Articles récents

Écomatériaux – Un avant-goût !

Écomatériaux – Un avant-goût !

La 6e édition du Rendez-vous des écomatériaux se conclut aujourd’hui. FORMES publiera un dossier de fond sur cette filière émergente dans une prochaine édition. Voici un avant-goût !


Lire la suite
Les avantages de la technologie de fibres de pointe

Les avantages de la technologie de fibres de pointe

Owens Corning propose un nouveau produit : l’isolant ROSE NEXT GEN FIBERGLAS.


Lire la suite
La problématique des ancrages

La problématique des ancrages

Le problème principal dans le choix des ancrages est la méconnaissance de la norme CAN/CSA-A370-14, explique Luc Vaillancourt, président de Senneco.


Lire la suite
Magazine FORMES
6 numéros pour seulement 29,95 $

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte