Les stratégies et technologies de l’industrialisation du bâtiment Les modules volumétriques préusinés en béton produits par United Tec Construction pour le projet Avenue South Residence (Singapour) couvrent 85 % de chaque étage des tours jumelles de 56 étages.

Le V18N2 de FORMES publie un dossier étoffé sur les systèmes constructifs signé par Roger-Bruno Richard, architecte et professeur titulaire à l’École d’architecture de l’Université de Montréal.

Ce dossier fort étoffé aborde le sujet sous l’angle « Stratégies et technologies de l’industrialisation du bâtiment » et se décline en divers chapitres : Simplifier la production, Générer l’individualisation, Les options de systèmes constructifs industrialisés, Les jointements mécaniques. Il sera également question des avantages de cette solution pour sa contribution au développement durable et au défi du logement abordable.

Le montage des deux photos d'ouverture ci-dessus présentent l'une des réalisations remarquables des systèmes constructifs industrialisés (SCI). Les modules volumétriques préusinés en béton produits par United Tec Construction couvrent ± 85 % de la superficie de chaque étage des tours jumelles de 56 étages du projet Avenue South Residence à Singapour. Planifiés par les architectes ADDP, ce sont les édifices à modules préusinés les plus élevés au monde présentement (juillet 2022).

Les SCI – Un aperçu

Alors que la construction traditionnelle persiste à offrir à chaque client un service exclusif essentiellement exécuté sur le site même du projet, une autre solution a démontré son efficacité à livrer un produit préusiné de haute qualité à coût abordable : appliquer au domaine du bâtiment les stratégies et technologies de l’industrialisation.

La structure d’accueil en bois d’ingénierie de l’édifice BSH20A ‘Stories’ récemment réalisé à Amsterdam permet l’insertion d’éléments détachables à relocaliser en fonction des intentions de l’occupant. Source : Olaf Gipser Architects.

 

Ces stratégies sont basées sur deux principes fondamentaux :

1-    Simplifier la production par le recours à des procédés préusinés capables de faciliter les opérations et d’en réduire le nombre ;

2-    Générer l’individualisation afin de rejoindre les multiples spécificités du vaste marché requis pour amortir les investissements dans ces procédés.

Produits par De Groot Vroomshoop & Egbertdeboer, modules à ossature aux arêtes en bois lamellé libérant les parois afin de générer de grands espaces pour l’école Klein à Amsterdam. Photos : SeARCH

 

Ces technologies s’articulent sur deux paliers :

3-    Les options de systèmes constructifs industrialisés (SCI) ;

4-    Les jointements mécaniques. 

La suite dans l’édition V18N2 de FORMES


Articles récents

Réforme réglementaire en construction – Des projets de loi incohérents

Réforme réglementaire en construction – Des projets de loi incohérents

Réforme réglementaire du domaine de la construction : loi 17, PL 31, PL 41, PL 51, programme de formation accélérée en construction. Un ensemble d’actions apparemment non concertées.


Lire la suite
Regard sur l’évolution de la filière des écomatériaux

Regard sur l’évolution de la filière des écomatériaux

Johanie Laverdière a participé à la naissance du Rendez-vous des écomatériaux. Elle apporte un regard sur les enjeux de développement et met en lumière les interactions entre les porteurs de projets.


Lire la suite
Défis et réussites de la construction en bois au Québec

Défis et réussites de la construction en bois au Québec

Depuis 15 ans, le gouvernement du Québec et d’autres acteurs ont mis en place des politiques et des stratégies pour favoriser l’innovation dans la construction en bois. Réussites et défis à relever.


Lire la suite
Magazine FORMES
6 numéros pour seulement 29,95 $

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte